Acide Hyaluronique Genève

4.8 (95.91%) 44 votes

Avec l’âge, la peau a tendance à se dessécher et à s’affiner laissant ainsi apparaître de petites ridules disgracieuses. Rides du lion, pattes d’oies, rides d’expressions : un simple sourire ou un éclat de rire entre amis se fige en un instant et le cauchemar de voir ses rides se multiplier surgit !

Et voilà que le projet de passer entre les mains du chirurgien, allongé sur une table d’opération entourée de scalpels commence à être envisagé. Mais cela est sans compter sur les miracles de la médecine esthétique qui révolutionne aujourd’hui la chirurgie esthétique ! Désormais, l’ère du lifting, des scalpels et des tables d’opérations semble dépassé. Pour lutter contre les signes de l’âge, sans douleurs, sans effets secondaires et sans longues suites opératoires, de petites piqûres sont alors de mise. Il s’agit des injections de Botox et d’acide Hyaluronique.

Vous avez entendu parler mille fois de micro-injections ou d’injections d’acide hyaluronique, mais vous n’avez pas encore vraiment compris comment elles fonctionnent.

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

C’est un composant naturel que l’on retrouve dans les tissus conjonctifs du corps humain. L’acide hyaluronique retient l’eau et a la fonction de rendre la peau turgescente et tonique. Au fil des ans, le taux d’acide hyaluronique diminue, la peau perd de sa texture et des rides apparaissent.

Le nom de cette substance est, à ce jour, sur les lèvres de nombreuses personnes. Nous en parlons à la télévision, au téléachat, au cinéma, aux nouvelles, à la santé : mais après tout, de quoi parlons-nous ? Pourquoi les produits hyaluroniques devraient-ils être en mesure d’apporter des effets bénéfiques à la peau de ceux qui les utilisent ?

Dans notre site web, nous voulons nous concentrer sur le fait de donner une réponse en soi à ces doutes et questions. Une prémisse générale est fondamentale et ne peut donc pas être évitée et il est très important de l’amener ici dès maintenant ; cependant, étant donné cette importance, nous aurons l’occasion de répéter cette prémisse encore et encore, lorsque sa présence est plus appropriée. Mais, même en l’absence de ceci, vous devez toujours vous souvenir : avant de subir tout traitement à base de celui-ci, vous devez certainement consulter votre médecin, ou votre dermatologue, qui seul pourra vous donner les coordonnées nécessaires et les conseils nécessaires pour procéder en toute sécurité.

La première circonstance sur laquelle nous devrions nous pencher ici concerne la définition même de cette notion. Il est important de savoir qu’il s’agit d’une substance produite naturellement par le corps humain et qu’il s’agit de l’un des composants les plus importants des tissus conjonctifs. Bref, c’est grâce à cet acide que votre peau est dotée de ces caractéristiques d’élasticité et de résistance, sans compter que cette substance hydrate et protège votre peau.

Le principal problème qui conduit les femmes et les hommes d’aujourd’hui à s’intéresser à ces traitements est que les niveaux d’acide diminuent avec l’âge : c’est précisément pour cette raison que les imperfections et les rides commencent à apparaître sur la peau des personnes au fil du temps. Les années, de ce point de vue, sont donc le pire ennemi de l’intégrité et de la beauté de la peau.

Une des caractéristiques les plus importantes est la grande solubilité qu’il montre et se manifeste dans un environnement aqueux, car c’est utile pour l’hydratation de votre peau. Une telle hydratation est pour le moins importante si vous pensez qu’il est utile de protéger la peau des tensions qu’elle est forcée d’endurer chaque jour. C’est la raison, en un mot la raison pour laquelle l’acide est souvent étudié en science, puis placé comme fondement et base de nombreux traitements, parmi les plus variés, en faveur de la peau et contre son vieillissement.

A quoi servent les micro-injections ?

Ils sont utilisés pour introduire un nouvel acide hyaluronique dans la peau afin de lui redonner fermeté, fermeté et jeunesse. En plus des piqûres, il existe aussi des charges, toujours à base d’acide hyaluronique, qui sont utilisées pour redéfinir et augmenter les volumes.

Comment fonctionne un traitement ?

Une fois que le patient s’est installé, la zone à traiter est désinfectée. Ensuite, des piqûres ciblées sont pratiquées sur les zones du visage présentant des rides ou des dépressions. C’est ainsi que les rides de la patte d’oie ou du nez des lèvres sont comblées.

Est-ce que ça fait mal ?

Si les injections sont bien faites, elles ne causent pas de douleur ou d’inconfort excessif. La séance dure environ 30 minutes, après quoi vous pouvez retourner au travail en toute sécurité ou faire les choses habituelles, car il n’y a aucun effet secondaire. Les résultats sont visibles presque immédiatement, la peau est volumisée et il y a moins de rides sur le visage.

Où ces traitements devraient-ils être effectués ?

Dans l’étude d’un bon médecin esthétique.

Le résultat est-il définitif ?

Non, l’acide hyaluronique est une substance bio-résorbable, donc les résultats durent de 4 mois à 2 ans. Ensuite, si nécessaire, le traitement est répété.

Et qu’est-ce que c’est exactement ?

Ce sont toujours des injections d’acide hyaluronique, mais en profondeur. Ils servent à redéfinir les volumes du visage qui ont tendance à se vider au fil des ans. Les combleurs soulèvent les pommettes, donnent du volume aux lèvres ou corrigent les traits.

Comment fonctionne le traitement ?

Comme pour les injections, la zone affectée est désinfectée. Si nécessaire, une pommade anesthésique est également appliquée. Des injections intradermiques suivent. En moins d’une demi-heure, tout est terminé et les effets durent de 6 mois à un an.

 

Botox ou Acide hyaluronique : quelle injection choisir ?

Le sujet porte souvent à confusion. La promiscuité réside dans le fait qu’il ne s’agisse pas du même mode opératoire, à savoir des injections de produits qui sont tous les deux résorbables (dont les effets disparaissent au bout de quelques mois). Ceci dit, quelques différences existent et elles résident essentiellement dans l’application des produits.

Différence N°1 : le produit à injecter
L’injection de Botox est composée d’une toxine botulique qui, une fois injectée, détend les nerfs et donc les muscles de la zone traitée.
L’acide hyaluronique est une substance de comblement qui a remplacé le collagène. Naturellement présente dans la peau, elle s’estompe progressivement avec le processus de vieillissement et de dessèchement du corps humain. Pour résumer, cette injection se fait dans la logique de « rendre à César ce qui lui appartient ».

Différence N°2 : Les zones à traiter
Les zones à traiter diffèrent selon le type d’injections à réaliser :
Le Botox s’applique essentiellement dans la partie haute du visage : rides du lion, rides autour des yeux, rides du front, etc.
En revanche, l’acide hyaluronique concerne principalement le tiers moyen et le tiers inférieur du visage, à savoir, les pommettes, les cernes, pourtour des lèvres, le pourtour buccale, les sillons nasogéniens et les plis d’amertume.

Différence N°3 : Le but
La plus grande différence concerne la finalité des injections. Botox et acide hyaluronique agissent, certes, selon le même mécanisme mais ne peuvent en aucun se substituer.
L’injection de Botox agit sur le muscle pour le détendre et ainsi, atténuer les contractions. Le Botox permet une résorption totale de la ride. Le visage aura alors l’air plus détendu. L’effet donné varie selon le type de peau et peut durer jusqu’à 6 mois.
En revanche, l’acide Hyaluronique a pour principale fonction l’hydratation et le comblement des rides en compensant le volume perdu. Le visage paraît lifté et rajeunit naturellement. Selon la zone et la qualité de la peau, l’effet pourra durer environ 12 mois.

L’injection de Botox et celle d’acide Hyaluronique sont, certes, deux méthodes différentes mais leurs divergences font d’elles des méthodes complémentaires qui, associées, pourront aboutir à un résultat plus satisfaisant en traitant les différentes zones de vieillissement.

À propos de l'auteur: Aesthetic