L’IPL et le laser Nd:YAG  interviennent dans l’amélioration des lésions vasculaires, rosacée, érythrose, angiome, varicosités.

La lumière pénètre la surface de la peau et se convertie en chaleur. Cette conversion se fait sélectivement dans les vaisseaux contenants les pigments absorbants,  sans endommager les tissus avoisinants.

Dans le traitement vasculaire, le flash lumineux est absorbé par le pigment rouge de l’hémoglobine, ce qui va permettre de réparer les microlésions vasculaires et de réduire le diamètre des vaisseaux.

Comment se passent les séances de traitement vasculaire ?

Une sensation de chaleur et un érythème apparaissent, suivis éventuellement par un œdème ou des petites ecchymoses passagères qui se résorbent en quelques jours n’empêchant pas l’activité professionnelle. L’amélioration est le plus souvent progressive.

Le nombre de séances est assez variable, plusieurs séances sont nécessaires en fonction de l’état et de la profondeur des vaisseaux, 1 séance tous les 10 à 15 jours, puis en entretien annuel.  Il faut donc prévenir le patient de la nécessité d’entretien.

Les expositions solaires sont vivement déconseillées pour obtenir un bon résultat. Les effets du soleil accentuant la dilatation et la rupture des vaisseaux sanguins. Il est important de protéger le patient de tout bronzage, aux risques de créer une hyperpigmentation.

Prenez contact avec la clinique Aesthetics maintenant

L’acné rosacée est une maladie inflammatoire chronique qui affecte la peau, caractérisée dans toutes ses phases par une rougeur de la zone centrale du visage et une dilatation pathologique des capillaires. Rosacée

Soins et traitement Rosacée

La manifestation de la rosacée peut varier considérablement d’une personne à l’autre, mais dans la plupart des cas, les symptômes qui apparaissent sont reconnaissables parce qu’ils sont communs : les patients rapportent une sensation de chaleur et de congestion du visage, avec l’apparition de symptômes tels que rougeurs et rougeurs.
Différents stades de gravité de la maladie peuvent être identifiés : le plus léger est la tendance à rougir facilement ; dans le deuxième stade, l’acné rosacée se manifeste par une rougeur persistante des joues et une télangiesthésie (dilatation pathologique des capillaires) ; dans le troisième stade, on observe de petits reliefs de la peau (papules ou boutons) et pustules (avec pus) ; dans le quatrième, plus avancé, les lésions sont persistantes et plus visibles. En général, les éléments qui déclenchent le trouble sont représentés par tous les stimuli qui provoquent la vasodilatation : émotions intenses, ingestion de nourriture chaude ou épicée, changements de température et exposition au soleil. Les symptômes de l’acné rosacée peuvent être traités de différentes manières, afin de résoudre et de contrôler les troubles qui y sont liés.