Traitement

Abdominoplastie

Abdominoplastie

Durée :  1 à 4 heures
5 (100%) 61 votes
Techniquement connue sous le nom "d'abdominoplastie", cette procédure est conçue pour minimiser l'apparence d'un abdomen proéminent, traiter le relâchement de la peau abdominale après une perte de poids importante et certaines vergetures.

Avant et après

Avant et après

A propos Tummy Tuck

Les gens n'ont plus à vivre avec la détresse causée par un ventre inesthétique. Au-delà de l'amélioration esthétique, une importante amélioration de la qualité de vie, tant sur le plan fonctionnel que psychologique, aide le patient à prendre soin de son équilibre pondéral à l'avenir. La bonne nouvelle est que les progrès de la liposuccion ont transformé cette intervention, permettant de réduire le caractère invasif de la chirurgie et la cicatrice qui en résulte.

Type de Tummy Tuck & Méthodes de Traitement.

Une liposuccion isolée

Une abdominoplastie complète

Une liposuccion isolée sera insuffisante dans les cas où des lésions importantes de la peau, des vergetures ou des cicatrices sont présentes. Dans ces cas, une abdominoplastie classique peut résoudre le problème.

Chirurgie esthétique

La longueur des incisions (correspondant aux futures cicatrices), est déterminée par la localisation et la quantité de peau à exciser. L'excès de tissu graisseux est extrait par liposuccion et les muscles abdominaux sont resserrés ensemble pour atteindre une certaine tension.

À la fin de l'intervention, un pansement modelant est appliqué. La durée de l'intervention varie entre 9O minutes et 3 heures, selon le plan préopératoire.

Aesthetics

Temps de travail

La durée de l'hospitalisation varie de une à quatre nuits. La mini-abdominoplastie ne nécessite généralement pas d'hospitalisation.

Le résultat

La cicatrice est souvent visible pendant les trois premiers mois, puis elle s'aplatit et s'améliore sur un à trois ans. Il est fortement recommandé d'éviter l'exposition directe au soleil de la cicatrice pendant au moins trois mois après l'intervention. Les activités sportives, sexuelles et physiques peuvent être reprises progressivement en six semaines.

Type d'anesthésie et d'hospitalisation

Une abdominoplastie nécessite presque toujours une anesthésie générale traditionnelle, mais une mini-abdominoplastie peut être pratiquée avec une sédation et une anesthésie locale.

Une abdominoplastie, bien que réalisée pour des raisons esthétiques, est une intervention chirurgicale importante qui comporte les risques liés à toute opération médicale. Il est nécessaire de distinguer les complications liées à l'anesthésie de celles liées à l'acte chirurgical. En ce qui concerne l'anesthésie, le médecin anesthésiste vous informera des risques anesthésiques. Il faut savoir, en effet, que les techniques, les produits anesthésiques et les méthodes de surveillance ont fait d'immenses progrès ces vingt dernières années, et offrent actuellement une sécurité optimale. En ce qui concerne le geste chirurgical, les risques sont minimisés par le choix d'un chirurgien qualifié.

Les complications qui peuvent survenir au cours de cette intervention sont les suivantes : La thrombo-embolie (phlébite, embolie pulmonaire, etc), bien que globalement assez rare, fait partie des complications les plus graves. Des mesures de précaution rigoureuses sont utilisées pour minimiser ces incidences. Elles comprennent l'utilisation d'agents anti-thrombose, une mobilisation précoce et, si nécessaire, un traitement anticoagulant. L'hématome, en fait rare, peut justifier un drainage afin d'éviter une détérioration secondaire du résultat esthétique. L'infection, très rare, nécessitera un drainage chirurgical et un traitement antibiotique.

Le sérome, complication la plus fréquente, s'observe à partir du 8ème jour et résulte de la collecte de liquide lymphatique. Il peut être simplement aspiré généralement sans séquelle particulière. Les nécroses cutanées localisées sont très rares et résultent d'une tension excessive dans certaines zones.

Une diminution de la sensibilité de la zone sous-ombilicale peut être observée, mais elle revient dans les trois à douze mois. Enfin, un retard sur le processus de cicatrisation peut être observé chez les diabétiques et les fumeurs.

Inscrivez-vous pour une consultation.