Après l’augmentation mammaire ?

Après l’augmentation mammaire ?
Votre vote ?

Le désir d’obtenir une nouvelle poitrine est tout à fait légitime et, en fait, l’augmentation mammaire est l’une des interventions chirurgicales les plus populaires chez les femmes âgées de 20 à 40 ans.

Pour pouvoir affronter au mieux cette opération exigeante, il est toutefois nécessaire que le patient dispose de toutes les informations nécessaires, tant avant qu’après l’opération. Ce n’est qu’ainsi qu’elle pourra choisir consciemment de procéder à une intervention chirurgicale ou d’opter plutôt pour une augmentation mammaire plus douce.

Voici quelques facteurs à prendre en compte avant de décider de subir une augmentation mammaire.

Choisissez votre chirurgien avec soin, car il s’agit de chirurgie plastique, et non de médecine esthétique. Demandez-lui de vous montrer des photos de ses précédentes opérations d’augmentation mammaire, peut-être réalisées sur des personnes ayant un physique similaire au vôtre, en accordant une attention particulière aux cicatrices. Cela vous donnera une idée assez claire de la manière dont le médecin travaille et des résultats qu’il est en mesure d’offrir.

Renseignez-vous sur les types de prothèses qui peuvent être utilisés, les possibilités de les insérer en fonction de la forme du corps, n’ayez pas peur de demander au chirurgien et d’exprimer vos désirs, vos doutes ou vos inquiétudes.
Envisagez également la possibilité d’intervenir d’une manière plus complète, voire différente. Dans certains cas, en effet, il peut être nécessaire de procéder à une mastopexie, qui donne au sein un effet liftant, plus soutenu et plus volumineux dans sa partie supérieure. Pour augmenter la poitrine de manière plus douce, il existe le lipofilling, qui augmente légèrement la poitrine par l’injection d’une certaine quantité de votre propre graisse corporelle, prélevée sur d’autres parties du corps.
Méfiez-vous de ceux qui vous proposent des super offres ou des prix cassés : un travail de qualité a une certaine valeur, mais aussi un certain coût.
Chaque corps est unique, il sera donc impossible d’obtenir un résultat égal à celui d’un autre, selon les canons esthétiques imposés par la société. Vous devez toujours respecter les proportions de votre corps et de votre visage, et un chirurgien qui se respecte en est conscient et doit vous le communiquer dès le début.
Il est possible qu’au fil des années, vous ayez besoin d’une autre opération, car les implants ne sont pas éternels.
Demandez conseil à votre médecin de famille, qui vous connaît parfaitement et connaît vos antécédents médicaux, et soyez prêt à effectuer tous les examens et analyses nécessaires.

Et à quoi devez-vous vous attendre après l’opération ?

Dans les 48 heures qui suivent l’opération, il est conseillé de rester au repos absolu.
Votre activité physique devra être revue pendant un certain temps. Dans la plupart des cas, il est préférable de la limiter pendant les premiers mois.
Il faut être très prudent avec tout type d’effort, surtout avec les bras, pendant le temps que le chirurgien vous indiquera.
Il sera nécessaire de porter un pansement ou un soutien-gorge anatomique pendant 20 à 30 jours après l’opération.
Le premier mois, vous devrez dormir en position couchée, puis reprendre le repos sur le côté. Dormir sur le ventre prendra quelques mois.
Le retour au travail dépendra de l’évolution de la post-chirurgie. Si vous effectuez un travail de bureau, vous pourrez reprendre vos activités au bout d’une semaine environ, mais si votre travail exige des efforts physiques, vous devrez attendre plus longtemps.
Pendant quelques semaines après l’opération, vous ne pourrez pas vous exposer au soleil.

N’oubliez pas que si vous vous engagez à suivre scrupuleusement les instructions du chirurgien, votre rétablissement sera plus rapide et plus confortable.

À propos de l'auteur: Chirurgien esthétique