Traitement

Lifting des seins avec et sans cicatrices

Lifting des seins avec et sans cicatrices

Durée: N/A
5 (100%) 61 votes
Également connu sous le nom de mastopexie, le lifting des seins est une intervention chirurgicale utilisée pour relever et remodeler des seins devenus moins fermes, souvent en raison d'une grossesse, de l'allaitement, d'une perte de poids ou de la gravité.

A propos Lifting mammaire avec et sans cicatrices

La "Ptose mammaire" se définit comme l'affaissement de la glande et la distension de la peau du sein. En conséquence, le mamelon prend une position très basse généralement associée à un "vide" constant de la partie supérieure du sein. La Ptose mammaire résulte le plus souvent d'un amaigrissement important, après une grossesse avec allaitement.

Type de lifting des seins avec et sans cicatrices et méthodes de traitement.

Technique Verticale

En présence d'une Ptose mammaire modérée, on peut pratiquer une technique " verticale " qui supprime la nécessité de la cicatrice transversale dans le sillon mammaire et réduit les cicatrices à des composantes péri-aréolaire et verticale.

Peri-areolar incision

Après l'excision de l'excès de peau, le volume glandulaire résiduel est réorganisé, concentré et remodelé. L'enveloppe cutanée est adaptée à la nouvelle taille et à la nouvelle forme. Souvent, les cicatrices résultantes ressemblent à un "T" inversé avec trois composantes : une cicatrice périaréolaire (autour du mamelon), une cicatrice descendante de l'aréole au pli sous le sein et une cicatrice horizontale (pas toujours nécessaire) située dans le pli mammaire.

 

Pure ptosis

La "ptose mammaire" se définit comme l'affaissement de la glande et la distension de la peau du sein. En conséquence, le mamelon prend une position très basse généralement associée à un "vide" constant de la partie supérieure du sein. La ptose mammaire résulte le plus souvent d'un amaigrissement important, après une grossesse avec allaitement. Elle peut aussi être une "ptose pure" isolée sans autre facteur associé et peut également être observée en association avec un certain degré d'hypertrophie mammaire (seins lourds).

Chirurgie esthétique

Dans certains cas de ptose mammaire minime, une correction peut être réalisée par une incision péri-aréolaire exclusivement.
Dans les cas où la ptose est associée à une insuffisance de volume seul, la correction peut être réalisée par l'utilisation d'implants mammaires.

Une réduction mammaire peut être réalisée à partir de la fin de la puberté. Une nouvelle grossesse et l'allaitement sont toujours possibles, mais nous conseillons d'attendre au moins six mois après l'intervention. Le risque de cancer n'est pas augmenté.

Aesthetics

Dressing

Nous utilisons des sutures résorbables, toutefois, si des sutures non résorbables ont été employées, elles seront retirées 10 jours après l'intervention. Il est conseillé d'envisager un congé de convalescence de 8 à 15 jours.

Temps de travail

Un bilan préopératoire habituel est réalisé conformément aux règles fédérales. Le médecin anesthésiste vous recevra au plus tard 48 heures avant l'intervention.

En plus des examens préopératoires habituels, certains examens d'imagerie peuvent être prescrits (mammographie, échographie). Les médicaments contenant de l'aspirine doivent être arrêtés au moins 10 jours avant l'intervention.

Les résultats

Le résultat final ne peut être jugé qu'un an après l'intervention : la forme du sein est alors généralement harmonieuse et symétrique ou proche de la symétrie. Cependant, la plupart des patientes sont très satisfaites pendant la période postopératoire immédiate.

Type d'anesthésie et d'hospitalisation

La douleur postopératoire immédiate est traitée avec des médicaments appropriés. Un gonflement (œdème) et des ecchymoses (bleu) sont normalement observés et se résorbent spontanément. Le premier pansement est changé 24 ou 48 heures après l'intervention. Le second pansement est plus léger et facile à manipuler. Le patient sort de la clinique 24 à 48 heures après l'intervention, et est réexaminé en consultation deux à trois jours plus tard. La maturation des cicatrices peut être différente d'une personne à l'autre, c'est pourquoi elles font l'objet d'une surveillance attentive. Il est fréquent que les cicatrices prennent une teinte rosée au cours des deuxième et troisième mois post-opératoires ; elles s'aplatissent ensuite progressivement et deviennent plus pâles sur la durée d'une année. Elles peuvent cependant rester élargies, ou rester actives pendant plus d'un an. Les cicatrices ne disparaissent pas complètement, mais leur aspect s'améliore avec le temps.

Des asymétries de volume, de hauteur, de taille ou d'orientation peuvent être observées. Dans tous les cas, une correction chirurgicale secondaire peut être effectuée, après au moins un an ou deux.
Les complications liées à l'anesthésie seront discutées lors de la consultation avec l'anesthésiste.

En ce qui concerne l'intervention chirurgicale, le choix d'un chirurgien plasticien qualifié réduit ces risques au minimum, mais ne les supprime pas complètement. Heureusement, les vraies complications suite à une réduction mammaire sont rares. En pratique, la grande majorité des cas se passent sans problème et les patientes sont pleinement satisfaites de leur résultat.

Complications rares mais possibles : Infection nécessitant un traitement antibiotique et parfois un drainage chirurgical. Formation d'hématomes nécessitant un drainage (évacuation). Diminution de la sensibilité, en particulier au niveau du mamelon, mais la sensibilité normale réapparaît généralement dans les 6 à 18 mois. Troubles du processus de cicatrisation observés chez les gros fumeurs et les patients diabétiques.  Cicatrices hypertrophiques et même chéloïdes, chez les patients dont le processus de cicatrisation est défavorable.

En résumé, il n'est pas nécessaire de surestimer les risques, mais il faut prendre conscience que toute opération chirurgicale, même apparemment simple, comporte toujours une petite part de risques.
Le recours à un chirurgien qualifié permet d'identifier et de traiter efficacement ces complications.

Je conseille de conserver ce document, de le relire après la consultation. Peut-être cette lecture fera-t-elle apparaître de nouvelles questions, auxquelles notre équipe sera prête à répondre efficacement.

Inscrivez-vous pour une consultation.