La clinique Aesthetics vous apporte son expertise en cas de résultats esthétique négatifs suite à l’utilisation de botox

Lorsqu’il n’est pas utilisé correctement, le Botox peut causer des imperfections telles que :

  • Asymétries faciales, lorsque les unités de Botox sont réparties de manière inégale dans les deux moitiés symétriques du visage.Paralysie musculaire totale, lorsque trop d’unités de Botox sont injectées dans une zone, provoquant une apparence non naturelle et sans expression (visage pétrifié avec absence apparente d’émotion).
  • L’échec du traitement des rides, lorsqu’une quantité trop faible est injectée ou lorsqu’elle est injectée aux mauvais endroits.
  • Augmentation des rides, due à une surcompensation lorsqu’un muscle, tel que le muscle frontal, est traité de manière inégale dans ses régions supérieure et inférieure.
  • D’autres imperfections telles que le « sourcil de Spock » ou le « sourcil du Joker » lorsque le Botox est réparti de manière inégale dans une zone.

Paupière tombante ou sourcils tombants après le Botox

Deux autres effets secondaires potentiels résultant d’un mauvais Botox sont la chute des paupières ou des sourcils. Cet effet secondaire apparaît entre 5 et 14 jours après le traitement au Botox. Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles cela peut se produire, comme par exemple :

  1. Lorsque trop d’unités sont injectées, ou lorsque le Botox est mal dilué avec du sérum physiologique ou de l’adrénaline, ou encore lorsque la seringue utilisée ne permet pas de visualiser avec précision la dose injectée.
  2. Lorsque le botulinum migre après l’injection d’une zone à une autre
    Lorsque le front n’est pas correctement évalué lors de la consultation. Certains patients ont un excès de peau sur la paupière supérieure et ont inconsciemment tendance à garder leurs sourcils élevés pour compenser et avoir les yeux plus ouverts. Forcer les muscles à se détendre avec le Botox ne permet pas cette compensation, ce qui donne aux paupières une sensation de lourdeur et un aspect plus fatigué. D’autres patients peuvent avoir des muscles faciaux plus ou moins forts que d’autres, de sorte que l’utilisation d’une dose standard pour tous les patients peut entraîner un sur-traitement ou un sous-traitement selon le cas.
    Lorsque les patients ne suivent pas les instructions post-traitement et les conseils du médecin, le Botox migre vers d’autres zones.
  3. Lorsque le patient a précédemment subi une intervention chirurgicale dans la région périorbitaire qui a modifié son anatomie tissulaire.
    Dans de rares cas, le Botox peut provoquer un œdème de la paupière. Les causes de cet effet indésirable ne sont pas encore bien comprises, mais il disparaît généralement sans traitement dans les deux semaines qui suivent.

Ce n’est pas toujours la faute du médecin si le Botox provoque des effets secondaires ; parfois, cela peut se produire en raison de l’anatomie individuelle du patient (nous ne sommes pas tous faits exactement de la même manière), de la réponse individuelle au médicament ou d’autres circonstances qui ne sont pas faciles à prévoir ou à régir. Le choix d’un médecin expérimenté dans l’utilisation du Botox réduira au minimum la probabilité d’effets secondaires, mais comme pour toute autre procédure médicale ou chirurgicale, il est toujours possible que quelque chose se passe mal.

Remèdes contre la chute des paupières due au Botox

La bonne nouvelle avec le Botox est que ses effets s’estompent avec le temps et ne sont pas permanents. En fonction du patient, beaucoup de ceux qui se sont plaints d’effets secondaires ont constaté une amélioration dans les 6 à 8 semaines de traitement.

Il existe des remèdes pour résoudre au moins partiellement le problème. Tout d’abord, il faut consulter le médecin qui a effectué le traitement pour une évaluation correcte :

Si la paupière tombante est causée par une injection inégale de Botox, cela peut être facilement corrigé par un traitement supplémentaire pour équilibrer le tout.
Le médecin peut également effectuer un lifting frontal non chirurgical avec des produits de comblement dermique pour corriger la ptose.
Le médecin peut également prescrire un collyre contenant de l’Apraclonidine 0,5 %. Ce collyre peut être utilisé jusqu’à 3 fois par jour et stimule les muscles qui provoquent le soulèvement de la paupière supérieure, résolvant ainsi temporairement le problème.
Massez les muscles. Vous pouvez essayer d’utiliser le dos d’une brosse à dents électrique pendant quelques minutes, 2 à 3 fois par jour, pour masser les muscles qui posent problème en raison d’une paralysie excessive. Bien qu’il n’existe aucune preuve dans la littérature médicale pour soutenir cette pratique, certains patients ont observé de manière anecdotique un retour plus rapide à la normale grâce aux massages.
Se maquiller ou changer de coiffure peut aussi aider à cacher le problème si vous ne vous sentez pas à l’aise en public.

Comment prévenir la chute des paupières ou des sourcils due au Botox ?

Le premier et le plus important conseil pour prévenir l’affaissement des paupières ou des sourcils dû au Botox, mais il s’applique à toute procédure médicale ou chirurgicale, est de demander l’avis d’un professionnel ayant une formation, des connaissances et une expérience appropriées. Il peut également être conseillé de demander un deuxième avis à un autre médecin, afin de comparer les deux consultations. Si vous voulez éviter ces tracas, tournez-vous vers nous : MedTravel Asia effectue des vérifications approfondies des antécédents des médecins et des cliniques, des vérifications des qualifications et des certifications, des connaissances, de l’expérience et plus encore pour votre confort.

Après avoir choisi le spécialiste qui vous convient, il est bon de lui faire savoir si vous avez pris des médicaments au cours des dernières semaines, car certains peuvent interagir avec le traitement par Botox. Vous devrez également l’informer de toute intervention de chirurgie faciale que vous avez subie dans le passé, ainsi que de tout autre traitement au Botox effectué au cours des mois précédents.

Après les injections, vous devez suivre les conseils de votre médecin, notamment :

  1. Évitez de frotter ou de masser votre visage pendant 24 heures et évitez de subir des soins du visage ou d’autres traitements de beauté pendant quelques jours.
  2. Évitez de vous allonger pendant au moins 4 heures.
  3. Évitez de vous maquiller pendant 24 heures.
  4. Évitez les chapeaux ou autres accessoires serrés sur votre visage pendant au moins 24 heures.
  5. Évitez de dormir avec votre visage sur l’oreiller la première nuit.
  6. Évitez de consommer de l’alcool pendant au moins 24 heures.
  7. Évitez l’exposition au soleil ou les bains chauds, saunas, bains turcs pendant quelques jours.
  8. Évitez les activités physiques intenses pendant 24 heures.
  9. Évitez de prendre certains médicaments comme les anticoagulants (y compris l’aspirine) pendant quelques jours. Demandez à votre médecin avant de les prendre.

Le Botox comme remède à la paupière tombante

Chez certaines personnes, la paupière tombante n’est pas le résultat d’une mauvaise utilisation du Botox, mais est causée physiologiquement par le processus de vieillissement. Les hommes comme les femmes sont touchés par cette tare et se plaignent d’avoir l’air fatigué lorsqu’ils se regardent dans le miroir ou lorsque leurs amis et connaissances commentent leur apparence. Dans certains cas, la paupière tombante cause également des problèmes en réduisant le champ de vision. Il existe de nombreuses méthodes chirurgicales et non chirurgicales pour remédier à ce problème et l’une des méthodes non invasives est précisément l’utilisation d’un neuromodulateur tel que le botulinum : le botox peut être utilisé pour créer un effet de lifting frontal, en faisant en sorte que certains muscles se détendent et en redonnant une apparence normale et reposée à ces patients.