Find Property:

Le Lifting des seins

Également connu sous le nom de mastopexie, le lifting des seins est une intervention chirurgicale utilisée pour relever et remodeler des seins devenus moins fermes, souvent en raison d’une grossesse, de l’allaitement, d’une perte de poids ou de la gravité. N’hésitez pas à demander votre première consultation médicale à Genève pour pouvoir exposer votre projet au Docteur Xavier Tenorio. Après étude de votre anamèse et de vos antécédents médicaux, la meilleure solution de chirurgie esthétique vous sera proposée pour résoudre votre problème de poitrine tombante. Toute notre équipe de Genève est à votre écoute pour répondre à vos questions et vous aider à avancer dans votre projet de chirurgie esthétique.

Le résultat sur nos clients

1

Réservez une consultation 3D GRATUITE et nous vous montrerons les résultats de nos patientes qui sont proches de votre cas personnel

Pour réserver votre consultation ou connaître les tarifs détaillés, merci de remplir le formulaire

1

Faire un Lifting mammaire chez Aesthetics Clinic Genève

La « Ptose mammaire » se définit comme l’affaissement de la glande et la distension de la peau du sein. En conséquence, le mamelon prend une position très basse généralement associée à un « vide » constant de la partie supérieure du sein. La Ptose mammaire résulte le plus souvent d’un amaigrissement important, après une grossesse avec allaitement. Un lifting des seins, également appelé mastopexie, est généralement recommandé aux femmes qui ont des seins affaissés ou qui ont perdu de leur fermeté en raison de l’âge, de la grossesse, de l’allaitement ou d’une perte de poids importante. Les femmes qui ont des seinsasymétriques ou dont les mamelons pointent vers le bas peuvent également être des candidates pour un lifting des seins. Il est important de noter que la mastopexie ne change pas la taille des seins, mais peut aider à les remonter pour un aspect plus jeune et plus ferme.

Quand faire un Lifting des seins ou une Masopexie ?

Le lifting des seins est recommandé dans les cas où le complexe mamelon-aréole est plus bas que le sillon sous-mammaire. La technique utilisée pour cette opération dépend du degré de lifting requis et de la nécessité de réduire également la taille de l’aréole, qui est généralement plus grande dans ce type de sein.

Une combinaison des deux. Mastopexie avec augmentation mammaire ?

Dans de nombreux cas, le chirurgien recommande de combiner l’augmentation mammaire et le lifting des seins. C’est notamment le cas pour les patientes présentant un excès de peau considérable et une diminution notable du CAP, ainsi qu’un faible volume mammaire. Pour un résultat idéal, des implants mammaires appropriés sont mis en place et une mastopexie est réalisée par la suite. Dans les
cas où les mamelons, vus de profil, se trouvent au-dessus du sillon sous-mammaire (c’est-à-dire le pli où le sein et le torse se rejoignent, dans la zone inférieure), et que le principal problème est que la partie supérieure du sein est vide, il est normal de recommander la mise en place d’une prothèse. Cet implant mammaire permet de restaurer le volume perdu, d’améliorer les proportions du sein et de donner à l’ensemble du sein un aspect plus lisse et rajeuni. Une mastopexie ou lifting mammaire est une opération visant à corriger la ptose mammaire, c’est-à-dire l’affaissement et la descente des seins chez la femme. La descente du sein vers le bas de la poitrine, par rapport à sa position dans la jeunesse, est un phénomène physiologique lié au vieillissement de la peau et du tissu glandulaire, mais
chez certaines femmes (en particulier celles qui ont des seins plus volumineux), elle peut être précoce et plus évidente en raison d’une prédisposition familiale ou à la suite d’une grossesse, Elle est aggravée par des facteurs tels que le tabagisme, un indice de masse corporelle élevé, des changements de poids rapides et le fait de ne pas porter de vêtements qui soutiennent les seins. De nombreuses
patientes pensent à tort que l’utilisation d’un implant mammaire est nécessaire pour combler un sein affaissé et creux. En réalité, un sein avec une composante glandulaire, même de volume moyen, peut être soulevé et remodelé,donnant un aspect plus plein au décolleté, en utilisant uniquement ses propres tissus, en créant un lambeau de tissu glandulaire qui devient une « auto-prothèse » de tissu mammaire. Dans les cas où le volume des tissus propres est trop faible ou si une augmentation plus importante est souhaitée, il est possible de réaliser une mastopexie additive avec insertion d’implants mammaires en silicone.
Pour toute intervention chirurgicale, il est conseillé de s’abstenir de fumer pendant 15 jours avant et 15 jours après l’opération afin d’améliorer la vascularisation des tissus et la cicatrisation des plaies. La patiente doit être en bonne santé, et en cas d’infection ou de problèmes de santé récents, il est conseillé de reporter l’opération. Dans la semaine précédant l’opération, il est nécessaire d’éviter
de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens afin de prévenir les altérations de la coagulation.
Chez certaines patientes, lorsqu’une correction mineure est nécessaire, l’opération peut être réalisée sous anesthésie locale avec sédation. L’opération peut durer entre 60 et 180 minutes, en fonction du volume des seins et du type de correction nécessaire. Il existe différentes techniques chirurgicales avec différents types d’incisions et donc de cicatrices, les plus utilisées étant les cicatrices autour de
l’aréole, avec éventuellement une section verticale associée et parfois une section dans le sillon sous-mammaire. Le choix de la technique la plus adaptée varie en fonction de la taille des seins, de leur degré de ptose (descente), de la position des aréoles et des mamelons. L’aspect final des cicatrices dépend de la capacité individuelle de cicatrisation du patient et ne peut être que partiellement prédit en fonction du type de peau, du teint (les patientes à la peau foncée ont tendance à avoir des cicatrices plus marquées), de la présence éventuelle de certaines pathologies ou habitudes de vie (le tabagisme influence négativement les processus de cicatrisation). Dans tous les cas, ces signes tendent généralement à s’atténuer avec le temps et aucune cicatrice n’est présente au niveau du décolleté et dans la zone située au-dessus de l’aréole (moitié supérieure du sein visible du soutien-gorge et du costume). Dans les cas où une augmentation de volume est nécessaire, le remodelage mammaire peut être combiné avec la mise en place d’implants mammaires en silicone.

Chirurgie mammaire pour remonter les seins

Dans certains cas de ptose mammaire minime, une correction peut être réalisée par une incision péri-aréolaire exclusivement. Dans les cas où la ptose est associée à une insuffisance de volume seul, la correction peut être réalisée par l’utilisation d’implants mammaires.

Une réduction mammaire peut être réalisée à partir de la fin de la puberté. Une nouvelle grossesse et l’allaitement sont toujours possibles, mais nous conseillons d’attendre au moins six mois après l’intervention. Le risque de cancer n’est pas augmenté.

Que vous souffriez d’un affaissement des seins à la suite d’une grossesse, d’une perte de poids ou simplement de l’âge, un lifting mammaire peut vous convenir. En resserrant le tissu autour de l’aréole et du mamelon, elle peut donner plus de forme et de volume à vos seins, tout en les remontant sur votre poitrine.

Effets psychologiques du Lifting des seins

Un lifting mammaire peut contribuer à restaurer votre confiance et votre image de soi si vous estimez que vos seins sont trop petits ou tombants. Le lifting mammaire est une intervention qui consiste à retirer l’excès de peau de la poitrine et à resserrer les tissus sous-jacents afin de donner une apparence plus jeune aux seins. L’intervention peut également comprendre une augmentation mammaire (implants), qui constitue une étape supplémentaire dans l’amélioration du volume global de la poitrine.
D’une manière générale, une femme devrait envisager ce type de chirurgie si elle a des seins tombants après un accouchement ou une perte de poids ; cependant, il existe d’autres raisons pour lesquelles les femmes optent pour ce type de procédure chirurgicale reconstructive.

Les bases du lifting mammaire ?

Le lifting des seins est une intervention chirurgicale visant à améliorer l’apparence des seins affaissés. Au cours de cette intervention, l’excès de peau et de graisse est retiré autour des seins et un nouveau tissu musculaire est créé pour les soutenir. Votre chirurgien peut également procéder à une correction des mamelons pendant le lifting mammaire si vous souhaitez améliorer leur taille ou leur position dans le nouveau contour de vos seins.
Le type de lifting mammaire le plus courant est réalisé sans implants et consiste à retirer l’excès de peau au-dessus et au-dessous de chaque sein, afin de créer plus d’espace pour qu’ils puissent s’insérer dans leur nouvelle position sur la paroi thoracique. Ce type de chirurgie entraîne souvent une amélioration de la forme ainsi qu’une perte de volume au fil du temps en raison de la gravité qui tire sur les cellules cutanées lâches à l’intérieur de chaque poche créée par l’élimination de l’excès de graisse lors des procédures de liposuccion effectuées avant (ou même après) toute amélioration cosmétique telle que les chirurgies d’augmentation mammaire).

Comparaison entre les opérations mammaires ?

Le lifting des seins, également connu sous le nom de mastopexie, est une intervention qui permet de resserrer et de remonter les seins affaissés. L’intervention peut être réalisée avec ou sans implants, en fonction du résultat souhaité. La réduction mammaire consiste à retirer l’excès de graisse et de peau du sein pour le rendre plus petit, tout en préservant sa forme naturelle. Elle est souvent pratiquée dans le cadre d’une abdominoplastie lorsque de grandes quantités de graisse dans la partie supérieure de l’abdomen doivent être éliminées, de même que l’excès de peau après une grossesse ou une perte de poids.
L’augmentation mammaire ajoute du volume et de la projection aux seins plats ou sous-développés à l’aide d’implants salins remplis d’une solution d’eau salée stérile placés derrière chaque tissu mammaire sous les muscles pectoraux à travers de petites incisions autour des mamelons de manière à ce qu’ils reposent naturellement sous eux lorsqu’on se tient droit devant sans se pencher du tout vers l’avant ; des implants remplis de gel de silicone sont également disponibles mais ne sont pas recommandés car ils sont plus susceptibles que les implants salins de se rompre au fil du temps.

Douleurs post opératoires après un Lifting des seins

La douleur postopératoire immédiate est traitée avec des médicaments appropriés. Un gonflement (œdème) et des ecchymoses (bleu) sont normalement observés et se résorbent spontanément. Le premier pansement est changé 24 ou 48 heures après l’intervention. Le second pansement est plus léger et facile à manipuler. Le patient sort de la clinique 24 à 48 heures après l’intervention, et est réexaminé en consultation deux à trois jours plus tard. La maturation des cicatrices peut être différente d’une personne à l’autre, c’est pourquoi elles font l’objet d’une surveillance attentive. Il est fréquent que les cicatrices prennent une teinte rosée au cours des deuxième et troisième mois post-opératoires ; elles s’aplatissent ensuite progressivement et deviennent plus pâles sur la durée d’une année. Elles peuvent cependant rester élargies, ou rester actives pendant plus d’un an. Les cicatrices ne disparaissent pas complètement, mais leur aspect
s’améliore avec le temps.
Des asymétries de volume, de hauteur, de taille ou d’orientation peuvent être observées. Dans tous les cas, une correction chirurgicale secondaire peut être effectuée, après au moins un an ou deux. Les complications liées à l’anesthésie seront discutées lors de la consultation avec l’anesthésiste. En ce qui concerne l’intervention chirurgicale, le choix d’un chirurgien plasticien qualifié réduit ces risques au minimum, mais ne les supprime pas complètement.
Heureusement, les vraies complications suite à une réduction mammaire sont rares. En pratique, la grande majorité des cas se passent sans problème et les patientes sont pleinement satisfaites de leur résultat. Complications rares mais possibles : Infection nécessitant
un traitement antibiotique et parfois un drainage chirurgical. Formation d’hématomes nécessitant un drainage (évacuation). Diminution de la sensibilité, en particulier au niveau du mamelon, mais la sensibilité normale réapparaît généralement dans les 6 à 18 mois.
Troubles du processus de cicatrisation observés chez les gros fumeurs et les patients diabétiques. Cicatrices hypertrophiques et même chéloïdes, chez les patients dont le processus de cicatrisation est défavorable. En résumé, il n’est pas nécessaire de surestimer les risques, mais il faut prendre conscience que toute opération chirurgicale, même apparemment simple, comporte
toujours une petite part de risques.
Le recours à un chirurgien qualifié permet d’identifier et de traiter efficacement ces complications. Je conseille de conserver ce document, de le relire après la consultation. Peut-être cette lecture fera-t-elle apparaître de nouvelles questions, auxquelles notre équipe sera prête à répondre efficacement.

Première consultation

avec simulation 3D

à Genève, Gstaad et Montreux

Réservation

Remplissez le formulaire pour demander la consultation offerte

Aller au Formulaire

Première consultation

avec simulation 3D

à Genève, Gstaad et Montreux

Première consutation
avec simulation 3D
à Genève, Gstaad et Montreux!

Réservation

Remplissez le formulaire pour demander la consultation offerte

Aller au Formulaire

Type de lifting des seins avec et sans cicatrices et méthodes de traitement

Techniques verticales

Incisions peri aréolaires

Ptôse pure

Cicatrices

Nous utilisons des sutures résorbables, toutefois, si des sutures non résorbables ont été employées, elles seront retirées 10 jours après l’intervention. Il est conseillé d’envisager un congé de convalescence de 8 à 15 jours.

Temps de travail

Un bilan préopératoire habituel est réalisé conformément aux règles fédérales. Le médecin anesthésiste vous recevra au plus tard 48 heures avant l’intervention.

En plus des examens préopératoires habituels, certains examens d’imagerie peuvent être prescrits (mammographie, échographie). Les médicaments contenant de l’aspirine doivent être arrêtés au moins 10 jours avant l’intervention.

Résultat

Le résultat final ne peut être jugé qu’un an après l’intervention : la forme du sein est alors généralement harmonieuse et symétrique ou proche de la symétrie. Cependant, la plupart des patientes sont très satisfaites pendant la période postopératoire immédiate

Quelle est la différence entre un lifting des seins et une augmentation mammaire ?

Un lifting des seins, ou mastopexie, est une intervention chirurgicale qui vise à remonter et redessiner les seins tombants pour leur donner une forme plus jeune et plus tonique. Elle ne modifie pas nécessairement la taille des seins, mais améliore leur position et leur forme. L’augmentation mammaire, en revanche, implique l’insertion d’implants pour augmenter le volume des seins. Ces deux procédures peuvent être combinées si la patiente souhaite à la fois remonter ses seins et augmenter leur taille.

À quoi puis-je m'attendre en termes de résultats après un lifting des seins ?

Le résultat d’un lifting des seins est généralement des seins plus fermes et mieux positionnés. La poitrine a une apparence plus jeune avec une amélioration de la forme et du contour. Les résultats sont visibles immédiatement, bien que le résultat final ne soit souvent évalué qu’après la disparition complète des gonflements et des ecchymoses, généralement quelques mois après l’opération

Quelle est la durée de la convalescence après un lifting des seins ?

La convalescence après un lifting des seins varie selon l’individu, mais les patients doivent généralement prévoir de prendre au moins une semaine de repos. Pendant les premiers jours, il est courant de ressentir une douleur modérée qui peut être contrôlée avec des médicaments. Il est important de porter un soutien-gorge de maintien pendant plusieurs semaines après l’opération pour aider à la cicatrisation et à la formation de la nouvelle forme des seins.

Quand puis-je reprendre le sport après un lifting des seins ?

 Il est recommandé d’éviter tout exercice intense pendant au moins quatre à six semaines après une mastopexie. Les activités légères, comme la marche, peuvent être reprises relativement tôt pour favoriser la circulation, mais les exercices impliquant des impacts ou des mouvements brusques, comme la course ou le soulèvement de poids lourd, devraient être évités jusqu’à ce que le chirurgien donne son accord.

Y a-t-il des soins particuliers à suivre après un lifting des seins ?

Oui, il est crucial de suivre les instructions post-opératoires fournies par votre chirurgien. Cela inclut prendre soin des incisions, maintenir une bonne hygiène, et porter le soutien-gorge spécial prescrit. Les suivis réguliers avec le chirurgien sont essentiels pour surveiller la cicatrisation et discuter de tout problème potentiel. Évitez l’exposition au soleil direct sur les cicatrices pendant plusieurs mois, car cela peut affecter leur apparence.

Demande de Prix et Consultation

Pour planifier une consultation gratuite
ou recevoir notre liste de prix détaillée par email, remplissez le formulaire.